Vraies-fausses histoires.
Le musée comme lieu d’interprétation 

05.05.19 – 15.09.19

Musée de Bagnes, Musée d'Isérables, Musée cantonaux, Musée du Vin, Musée du Lötschental.

 
 
 

5 musées, 1 projet commun

 

Vraies-fausses histoires. Le musée comme lieu d'interprétation est un projet du Réseau Musées Valais qui retrace les pérégrinations de cinq collectionneurs imaginaires nés en Valais, dans les Alpes suisses, à travers leurs collections d’objets historiques, ethnologiques et artistiques. Mises en scène dans cinq musées par les artistes Øystein Aasan et Paolo Chiasera et le curateur Benoît Antille, ces collections inventées immergent le spectateur dans l’univers de personnages hauts en couleur ayant vécu entre le XVIe siècle et aujourd’hui. Leur destin met en lumière certains pans de l’histoire de cette région qui sont évoqués dans leurs biographies fictives. Quant aux textes de l’écrivaine Noëlle Revaz, ils leur donnent vie et chair et placent le lecteur au plus proche de la relation qu’ils entretiennent avec leurs objets. Cette série d’expositions qui posent un regard nouveau sur les collections des membres du RMV interpelle le public à travers des installations immersives qui questionnent la construction du savoir et notre rapport à l’histoire dans la société contemporaine.

Ce projet s’accompagne d’un catalogue documentant l’ensemble des recherches effectuées, conçu par l’équipe curatoriale comme une extension du projet sous forme d’objet à caractère artistique. Le catalogue contient les biographies fictives des cinq personnages, les récits de Noëlle Revaz, un article de Benoît Antille dévoilant les différentes clés de lecture du projet, des textes des directeurs des différents musées et des prises de vue des cinq expositions. La richesse des textes en fait un «événement à lui seul», donnant aux expositions une dimension supplémentaire.

Le catalogue des éditions Art&Fiction est en vente ici ou à l’entrée des cinq musées.

 
RMV_Affichette_web.jpg
 
 
 

5 expositions, 5 lieux

carte-rouge-2019-03-07.png
 
 
 
 

Adresse
Ch. de l'Eglise 13 | 1934 Le Châble 
www.museedebagnes.ch

Horaires
Du 5 mai au 15 septembre | Mercredi au dimanche : 14h00 - 18h00
Juillet et août | Tous les jours : 14h00 - 18h00

Musée de Bagnes

Le Missionnaire. L’épreuve du déracinement

Le missionnaire permet d’aborder l’histoire de l’émigration en Valais, à commencer par l’émigration dite de « débarras » en Algérie. À l’image de certains Valaisans refoulés à leur retour, le futur missionnaire s’embarque ensuite pour les colonies agricoles d’Argentine, puis découvre les Etats-Unis avant de revenir au Vieux-Pays et de finir en Afrique, son ultime voyage. Le thème de l’émigration renvoie à la problématique du clan, hermétique à toute forme de différence et de marginalité. Cette pression normative est une des causes du phénomène migratoire. Le missionnaire porte, d’un côté, la blessure du déracinement et de l'autre, l’espoir de se réinventer en se confrontant à d’autres cultures, de l’autre. Chez lui cependant, ce tiraillement débouche sur des troubles d’ordre identitaires qui s’illustrent à travers une scénographie fantasmagorique. Cet agencement qui suit une logique géographique se déploie aussi de manière thématique en reflétant certains aspects liés aux phénomènes de l’émigration et des colonies comme l’espoir d’un avenir meilleur, l’appropriation de la terre par les colons, une démarche engagée en faveur d’une population locale et l’expérience de la différence. Lire la suite

« A présent que mon cœur tout entier s'est tourné vers Dieu et que je me tiens prostré au pied de sa croix, mon âme me presse de mettre par écrit ce que furent mon œuvre et ma mission en ce monde. Que cet écrit apporte la lumière à tous les êtres qui entreront et visiteront cette demeure. Ceci est mon témoignage de chrétien et d'homme de Dieu et la preuve que je ne méritais pas tant de rejets de la part de la communauté qui m'a vu naître. » Noëlle Revaz

L’événement à ne pas manquer :
19 mai 2019 : 19h00 | visite commentée « Entre vraies et fausses histoires de missionnaires », par le curateur Benoît Antille et l’historienne Julie Lapointe Guigoz au Musée de Bagnes au Châble. Avec la participation du CREPA.

 
 

Adresse
Rue du Téléphérique 3 | 1914 Isérables
www.iserables.org

Horaires
Juillet, août et septembre |
Du mardi au dimanche : 14h00 - 16h30 
D'octobre à juin |
Sur demande au 027 306 64 85


Musée d’Isérables

L’Inventeur-amateur. Métamorphoser son environnement

L’âne, décliné sous plusieurs formes, est le point de départ de cette petite collection d’objets représentés sur des étiquettes de bière : « la Mule » qui donne son nom à la bière en question, l’âne ou le mulet qui apporte son aide aux paysans accrochés dans les pentes d’Isérables, L’Âne d'or de l’écrivain Apulée et la figure de l’« idiot » que l’on retrouve dans le roman Bouvard et Pécuchet (1881) de Gustave Flaubert. La référence à la Mule et au Musée d’Isérables servent de prétexte aux deux thématiques principales de l’inventeur-amateur : la curiosité et la métamorphose. Ensemble, ces deux thèmes permettent d’évoquer le type de l’« original » passionné, du touche-à-tout autodidacte, souvent génial mais sans se prendre au sérieux, s’inscrivant dans une lignée d’inventeurs-amateurs tels que le Courtial des Péreires de Céline (Mort à Crédit, 1936). Dans l’esprit de Bouvard et Pécuchet et de L’Âne d’or, cette collection met en scène une satire de la pédanterie à travers une collection de « bonnets d’âne ». Lire la suite

« J'aime bien l'idée de fabriquer des choses moi-même. Mais je crois que c'est aussi une façon de voir de quoi je suis capable. Et aussi de comprendre tout ce que je touche, de maîtriser tout, de la terre au verre. Maîtriser tous les matériaux, c'est le grand mythe. » Noëlle Revaz

L’événement à ne pas manquer :
20 septembre 2019 : 19h00 | visite commentée par le curateur Benoît Antille et l’ethnologue Fabienne Défayes

 
 

Adresse
Rue des Châteaux 24 | 1950 Sion
www.musees-valais.ch

Horaires
D’octobre à mai |
Du mardi au dimanche : 11h00 - 17h00 
De juin à septembre |
Du mardi au dimanche : 11h00 - 18h00

Musées cantonaux, le pénitencier

La Femme aux boucles d’oreilles. Une femme au service du progressisme

Ce personnage permet de mettre en scène l’opposition, parfois très violente, entre conservateurs et progressistes en Valais, à travers un couple Shakespearien issu de familles patriciennes sédunoises. La trame romanesque repose sur l’opposition, au sein d’un mariage arrangé, entre un mari conservateur et sa conjointe progressiste. Au-delà de la référence historique, cette trame permet de jouer avec l’énigme historiographique que posent les femmes dans l’histoire valaisanne, peu représentées dans les sources et longtemps peu étudiées. Cette collection est répartie dans deux salles communicantes renvoyant à la dualité du personnage : le visiteur arrive d’abord dans un salon bourgeois qui incarne sa face visible et publique, avant de pénétrer dans un espace secret, conçu sur le modèle d’un temple maçonnique. L’élément principal de ce « temple » est un sol en damier dans lequel sont scellées sept vitrines capitonnées, destinées à recevoir une petite collection de « fétiches » : les symboles des pouvoirs politiques religieux, militaires et masculins que la femme aux boucles d’oreilles entend littéralement « fouler aux pieds ». Lire la suite

« Quand le tableau est arrivé, il y a eu un instant de vide et personne ne disait plus rien. Moi je n'ai pas compris tout de suite et j'ai commencé à leur raconter Filippo, les séances de pose etc. Mais toutes ces dames regardaient leurs pieds, et elles se sont remises à papoter avec leurs biscuits sans m'écouter. Ensuite mon tout vieux papa qui est à moitié sourd s'est penché vers moi pour me dire qu'on ne pouvait pas s'afficher avec des bijoux de cette taille, que les gens ici sont modestes et qu'il ne faut pas les choquer ou se mettre en avant. » Noëlle Revaz

Les événements à ne pas manquer :
Visite commentée par le commissaire d’exposition Benoît Antille et l’historienne de l’art Romaine Syburra-Bertelletto.
5 mai 2019 : 14h30 | Rue des Châteaux 24 | 1950 Sion
Entrée gratuite et sans inscription

« Un faux air de chef-d’œuvre », conférence de Marco Jalla, historien de l’art
12 septembre : 18h00 | Musée d'art | 1950 Sion
Voilà déjà plusieurs siècles que les faussaires sont la bête noire des historiens d’art, des collectionneurs et des musées. Rivaux implacables, experts et faussaires se confrontent constamment. Les premiers, aidés de leurs connaissances, de leur œil aiguisé et surtout d’instruments d’analyse en laboratoire toujours plus pointus tentent systématiquement de parer les seconds, qui ne cessent pourtant de les prendre au piège. Aussi, cette conférence propose de considérer quelques-unes des plus grandes affaires de faux de l’histoire de la peinture pour comprendre les nombreuses techniques utilisées par les faussaires pour donner un faux air de chef-d’oeuvre à leur production.

 
 

Adresse
Rue Ste-Catherine 6 | 3960 Sierre
www.museeduvin-valais.ch

Horaires
Du 5 mai au 30 novembre |  
Du mercredi au vendredi : 14h00 - 18h00
Samedi et dimanche : 11h00 - 18h00

Musée du Vin

L’Alchimiste. Une révolution socio-agricole par le savoir

Les thèmes principaux sont ici ceux de l’agriculture, de l’alchimie et de la magie, parce qu’ils incarnent l’imaginaire de la Renaissance. Ces thématiques permettent de se référer à des systèmes combinatoires pour la scénographie, qui ont été perçus comme les premières méthodologies muséologiques modernes : le cabinet de curiosité et le Théâtre de la Mémoire de Giulio Camillo. Avec l’Alchimiste, c’est l’idée d’une connaissance toute puissante qui s’exprime : la connaissance comme emprise sur le monde. La volonté démiurgique de l’alchimiste se concentre sur le problème d’une agriculture de subsistance. L’histoire contient en effet encore de nombreuses zones d’ombre aussi bien sur l’évolution des pratiques agricoles aux XVe et XVIe siècles que sur les solutions trouvées pour répondre aux conditions difficiles. L’équipe curatoriale s’est amusée d’un anachronisme en prêtant à l’alchimiste la tentative d’introduction de la pomme de terre dans le but d’aider les plus démunis. Quant aux objets présentés, ils ont été arrangés dans des caisses que l’alchimiste se serait fait fabriquer à Rome, constituant un véritable système en soi : les objets doivent pouvoir être manipulés, étudiés, comparés. Lire la suite

« Comme l'ont vu aussi toutes les personnes qui le connaissent, Roten Jean tient des poudres et des potions dans des caisses, telles qu'on en a jamais vu dans notre pays et qui détruisent le seigle et qui font pourrir la récolte. Par la propagation des mauvaises semences telles qu'il transporte dans ses caisses malignes, nous mourrons tous de faim et de pauvreté si Dieu ne nous vient pas en aide. » Noëlle Revaz

L’événement à ne pas manquer :
Soirée littéraire « Vraies fausses histoires »
6 juin 2019 : 19h00 | Château de Villa | 2e étage

L'écrivaine Noëlle Revaz lit les textes qu'elle a écrits pour l'exposition Vraies-fausses histoires, – lettres, journaux intimes, lettres à charge ou articles de presse – l'écrivaine donne chair et voix à ces collectionneurs fictifs aux destins aventureux et hors du commun, créant de toutes pièces une forme de documentation historique. Cette lecture nous fait voyager entre les siècles, les régions et les couches sociales du Valais : de la bourgeoisie sédunoise du XIXe siècle à un inventeur touche-à-tout d'aujourd'hui ; d'un missionnaire de Bagnes du début du siècle à une ethnologue-photographe du Haut-Valais et aux voix anonymes du XVIe siècle lancées dans une chasse aux sorcières contre un alchimiste viégeois.

CHF 20.- (CHF 15.- pour les amis du musée)
Inscriptions par mail à : contact@museeduvin-valais.ch

 
 

Adresse
Museumsweg 1 | 3917 Kippel
www.loetschentalermuseum.ch

Horaires
En mai | Mercredi : 14h00 - 17h00 
Du 1er juin au 15 septembre |
Du mardi au dimanche : 14h00 - 17h00


Musée du Lötschental

L’Artiste-ethnologue. Le lien rompu avec la culture d’origine

Basé sur le livre Landes- und Volkskunde des Lötschentales (1918) d’Hedwig et Karl Anneler, ce personnage questionne la capacité des sciences humaines à créer un lien avec sa culture d’origine à travers une méthodologie scientifique. L’artiste-ethnologue questionne ce lien par le prisme de deux problématiques : la représentation identitaire comme construction culturelle et le rapport au passé dans une société contemporaine souvent décrite comme amnésique. L’équipe curatoriale a travaillé sur un cas limite : une rupture avec le passé causée par la perte de mémoire. Ce personnage entreprend de recouvrer des fragments de son passé et de sa culture en réorganisant ses archives ethnologiques dans un livre d’artiste. Les artefacts du pays natal issus de la collection de l’artiste-ethnologue ayant perdu leur signification, celle-ci s’efforce de les appréhender à travers la méthode scientifique basée sur la documentation photographique et la description, mais sans y parvenir, dans une sorte de rumination intellectuelle tournant à vide. Lire la suite

« Un drame assez mystérieux vient de mettre en émoi le charmant village de Kippel (Lötschental). Dimanche, une femme qui voulait s'adonner à la photographie n'est pas rentrée à l'heure prévue de sa promenade. Ne la voyant pas revenir, son hôte le peintre Nyfeler, ressortissant bernois mais résident de la commune, donna l'alerte. Grâce aux recherches organisées par les villageois, la promeneuse fut retrouvée errant le long d'une route, au lieu-dit « Ferden ». » Noëlle Revaz

L’événement à ne pas manquer :
15 juin 2019 : 14h00 | « Art et patrimoine », vernissage de 3 expositions au Musée du Lötschental

 
 

Événements et médiation

 
 

4 mai 2019 à 16h00

Vernissage de l'exposition au Musée de Bagnes

5 mai 2019 à 14h30

Visite commentée par le curateur Benoît Antille et l’historienne de l’art Romaine Syburra-Bertelletto Pénitencier de Sion

19 mai 2019 à 16h00

Visite commentée "Entre vraies et fausses histoires de missionnaires", par le curateur Benoît Antille et l'historienne Julie Lapointe Guigoz au Musée de Bagnes au Châble. Avec la participation du CREPA.

20 mai 2019 à 19h30

Table ronde « Retour vers le passé – la fiction pour réactiver et questionner l’Histoire ». Théâtre des Halles | Sierre. Avec la participation de : Thomas Antonietti, ethnologue et président du Réseau Musées Valais, Lucie Campos Mitchell, comparatiste et directrice du bureau du livre de Londres, Suzanne Chappaz-Wirthner, ethnologue, Federica Martini, curatrice et historienne de l’art, et Laurence Schmidlin, historienne de l’art.

6 juin 2019 à 19h00

Soirée littéraire « Vraies fausses histoires », Musée du Vin | Sierre (Château de Villa, 2e étage)

15 juin 2019 à 14h00

« Art et patrimoine », vernissage de 3 expositions Musée du Lötschental | Kippel

31 août 2019 à 13h00

Virée-découverte de l’histoire et du patrimoine valaisan à travers la visite de trois collections fictives, en compagnie de l’écrivaine Noëlle Revaz, du curateur Benoît Antille et d’historiens. Départ au Pénitencier de Sion, puis visite au Musée de Bagnes et au Musée du Vin.

EN SAVOIR PLUS

12 Septembre à 18h00

« Un faux air de chef-d’œuvre », conférence de Marco Jalla, Musée d'art | Sion

20 septembre à 19h00

Visite commentée par le curateur Benoît Antille et l’ethnologue Fabienne Défayes, Musée d’Isérables

 
 
RMW_Quartett_III-pages-1-web.png
 


5 musées, 5 expositions… et un jeu de cartes à gagner !

Appropriez-vous les expositions de manière ludique grâce au jeu de cartes spécial « Vraies-fausses histoires ».

Faites tamponner votre passeport de Vrai-faux collectionneur à l’accueil des musées et recevez gratuitement un jeu de cartes après avoir visité deux expositions à choix. 

Possibilité de l’acheter CHF 2.- lors de la première visite.

 
RMW_Quartett_III-pages-web.png
 


Un Vrai-faux passeport pour les vrais visiteurs et les faux voyageurs.

Partez à la découverte des 5 expositions avec votre passeport de collectionneur, répondez aux questions posées et récoltez les tampons des musées !

 

Quiz « Vraies-fausses histoires » 

Réponds aux 5 questions du quiz sur Facebook ou à l’accueil des Musées et tente de gagner : 

  • Une entrée pour l’un des 5 musées du Réseau Musées Valais, valable une année

  • Un livre de l’expo dédicacé par l’écrivaine Noëlle Revaz

Fin du concours le 1er septembre.

À toi de jouer !

Pages Facebook :

@MuseescantonauxduValais
@museeiserables
@ Musée Du Vin Valais
@MuseedeBagnes

 
04-190819_flyer_concours_final_p1.jpg
 
05-190819_flyer_concours_final2.jpg
 

 
 

Infos aux médias

Ci-dessous, vous trouverez toutes les informations relatives à l’exposition « Vraies-fausses histoires. Le musée comme lieu d’interprétation ».

Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à prendre contact avec Muriel Constantin Pitteloud, coordinatrice générale du projet :
076 571 02 06 |  muriel.constantin@gmail.com

Le dossier de presse
Le communiqué de presse
Le logo du RMV
L'affiche
Quelques photos

 
 
 
logo-sponsor09.png
logo-sponsor07.png
logo-sponsor05.png
logo-sponsor06.png
logo-sponsor03.png
logo-sponsor02.png
logo-sponsor.png
logo-sponsor04.png